3 plantes naturelles pour lutter contre la fatigue

Comment se remettre d’un gros coup de fatigue ? Il existe quelques plantes qui vous permettront de reprendre des forces. Grâce à leurs bienfaits, vous combattez mieux les coups de mou. Outre les réflexes pour dissiper votre fatigue, ces plantes vous aident à recharger effacement votre batterie.

Le Moringa

Pour lutter contre la fatigue, le moringa est cet arbre de vie aux trois cents vertus. En effet, il est riche en protéines, en acides aminés, en fer, en vitamines du groupe B et C, en calcium, en magnésium, etc. Ainsi, on trouve cette plante dans les zones tropicales comme les Philippines ou Madagascar. Il est disponible sur le marché sous forme de poudre. Vous le mélangez avec vos plats ou vos différentes boissons comme le lait ou le jus. Une demi-cuillerée à café suffit pour booster votre tonus.

Le Ginseng

Pour vos problèmes de fatigue, vous avez aussi le ginseng comme meilleur allié. Il a l’avantage de stimuler non seulement votre état physique, mais également votre mental. Ainsi, la consommation du ginseng éloigne la fatigue et le burn-out. Il est conseillé de prendre 50 gouttes de teinture trois fois par jour ou 200 mg d’extrait normalisé par jour. Celui-ci peut être pris en une ou deux fois. L’OMS qualifie le ginseng comme tonique en cas de faiblesse. Ce produit est toutefois déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes.

L’orpin Rose

L’orpin rose ou la rhodiola est une des plantes antifatigue dans la médecine douce. Cette plante adatogène est aussi utilisée pour lutter contre la fatigue, le stress et le surmenage. Vous retrouvez votre vitalité en prenant 200 mg d’extrait d’orpin rose deux fois par jour. Ce traitement dure environ huit semaines. Grâce à l’orpin rose, vous ferez le plein d’énergie et vous serez plus productif.

Comment rester physiquement forte durant la grossesse

La fatigue accompagne souvent le début et la fin de grossesse. C’est pourquoi les femmes enceintes ont besoin de repos, prendre une pause de temps en temps et réduire leurs activités journalières. Pour rester physiquement fortes, elles ont besoin également d’une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie.

Les causes de l’épuisement

Durant les trois premiers mois, l’épuisement physique apparaît souvent en raison de la hausse du taux de progestérone et du volume sanguin. Cette hormone détend le muscle utérin pour permettre au fœtus de ne pas s’expulser et de rester à sa place. En outre, les veines et les artères se dilatent et entraînent une baisse de tension et une grande fatigue. L’augmentation du volume sanguin ne peut que rendre le battement du cœur plus rapide, entraînant une difficulté à respirer.

Bien se nourrir

Lutter contre la fatigue pour rester physiquement forte durant la grossesse passe par une bonne alimentation. Bien dormir, se reposer et faire la sieste en cas de besoin sont également indispensables. Les femmes enceintes devraient manger plus que les femmes non enceintes. Il est conseillé de consommer quotidiennement beaucoup de fruits et légumes, des produits laitiers, du poisson, de la viande et des œufs. Il faut boire beaucoup d’eau et éviter de consommer une grande quantité de sel, de matières grasses d’origine animale et des sucreries.

Quelles sont les vitamines à privilégier ?

Certaines vitamines sont particulièrement prescrites aux femmes enceintes pour renforcer leur bien-être et permettre au bébé de bien se développer. Les folates ou suppléments en vitamine B9 sont souvent recommandés pour prévenir les anomalies congénitales. Pour éviter la carence en substances minérales nécessaires à l’organisme pendant la grossesse, la vitamine D est également prescrite. En cas d’anémie constatée par le médecin, l’apport en fer devrait être augmenté pour combattre la fatigue. Concernant les activités physiques, mieux vaut privilégier les exercices doux comme la marche et la natation.

 

Comment prévenir les douleurs de l’estomac

En cas de douleurs à l’estomac, vous pouvez vous sentir nauséeux ou ballonné. Vous pourriez avoir des gaz ou de la diarrhée, ou encore vous pourriez être constipé. Cela peut vous déranger pendant un moment ou des heures durant. Il serait temps de changer quelques habitudes pour éviter que les douleurs de l’estomac de se produisent.

Mangez doucement et prendre des collations

Si vous avez tendance à prendre de grandes bouchées et à manger sans bien mâcher, vous pouvez avaler de l’air, ce qui ajoute du gaz dans l’estomac entraînant des douleurs gastriques. Prenez le temps de mâcher et d’avaler sans vous précipiter. Certaines personnes ressentent des douleurs abdominales entre les heures de prise de repas, quand il n’y a pas de tampon pour l’acide dans votre estomac. Si cela se produit, prenez des repas en petite quantité ou des collations espacées tout au long de la journée afin que votre estomac ne soit pas vide pendant de longues périodes.

 

 

Surveillez ce que vous mangez

Des aliments gras, frits ou épicés pourraient être à l’origine de vos maux d’estomac. Ils peuvent provoquer des désagréments au moment de la digestion. Ils peuvent également ralentir le processus et vous rendre plus susceptible d’être constipé. Si vous mangez des aliments plus nutritifs, en mettant l’accent sur les légumes et les fibres, vous digérerez vos aliments à une vitesse raisonnable et votre estomac vous en remerciera. Faites également attention, si vous mangez trop et que vous vous sentez rassasié, votre estomac risque de se fatiguer et vous ressentez aussitôt des douleurs gastriques.

Consulter un médecin

Si vous remarquez que votre estomac se crispe toujours après avoir consommé un aliment particulier, du lait par exemple. Vous pourriez avoir un problème avec les produits laitiers ou une intolérance au lactose. Si votre médecin trouve un problème dans votre alimentation, il peut vous aider à résoudre le problème avec plus d’efficacité. C’est une bonne idée de travailler avec votre médecin à ce sujet au lieu d’essayer de le résoudre vous-même.

 

 

Rituel journalier pour se sentir mieux

Au rythme infernal auquel on vit actuellement, nous sommes facilement sujets à la fatigue, au stress et à l’irritabilité. Il faut donc gérer tout cela au quotidien. Ce qui nous amène à réfléchir à notre façon de vivre afin de mieux nous sentir. Voici quelques conseils pour plus de bien-être.

Adoptez le meilleur réveil

Tout commence le matin au moment du réveil. Il est indispensable d’adopter une routine pour débuter la journée dans la bonne humeur. Tous les matins, nous ressentons toujours le besoin de manger. Ne prenez pas votre petit déjeuner à la hâte. Accordez vous le temps de le préparer et de le déguster. Parfois, la musique nous aide à mieux débuter la journée tout en éprouvant du plaisir. Rien ne vous empêche d’écouter vos morceaux préférés même dans la salle de bain.

 

La marche

Si vous ne disposez pas de tapis de course, la marche est la meilleure solution pour faire bouger le corps en douceur. Les bénéfices de la marche sont nombreuses ne serait-ce qu’éliminer le mauvais cholestérol et diminuer la pression artérielle. Cette pratique permet de renforcer les os grâce à une bonne fixation du calcium. Trouvez le temps et l’occasion pour marcher par exemple en montant un escalier, en prenant le bus ou le métro un peu plus loin de chez vous.

 

On respire…

De simples exercices de respiration peuvent nous aider à combattre le stress, faire baisser la tension artérielle et à réduire la tension musculaire. Prenez un peu de temps en matinée ou en soirée pour respirer convenablement en faisant du yoga ou du Tai Chi Chuan. En adoptant tous ces gestes au quotidien, vous vivrez votre journée autrement. Et n’oubliez pas de côtoyer des personnes de bonne humeur. « La bonne humeur est contagieuse ».

 

On se détend

En fin de journée, après le travail et la petite marche quotidienne, on prend le temps pour soi. Aménagez votre intérieur pour en faire un véritable havre de paix. Quoi de mieux qu’un bon bain pour se détendre ? Il existe même des modèles de baignoire balnéo qui peuvent s’adapter aux petites comme aux grandes salles d’eau. Le site www.salledebain-online.com en propose pour tous les budgets. En suivant toutes ces étapes vous allez être zen et bien profiter de chaque journée.

L’hydratation par l’eau, pour un regain de vitalité

Avec l’oxygène, l’eau est le composant le plus important de la vie. Le corps humain est constitué d’environ 70 % de ce nutriment. Et bien que nous sachions tous à quel point l’eau joue un rôle élémentaire dans notre santé et notre bien-être, la plupart d’entre nous négligent de boire les quantités recommandées. Petit rappel des bienfaits d’une bonne hydratation par l’eau. Continuer la lecture de « L’hydratation par l’eau, pour un regain de vitalité »

Comment éviter une perte auditive avant l’âge ?

La perte auditive est un processus de vieillissement, mais peut survenir précocement suite à des expositions excessives au bruit. Cette cause touche tout type d’âge plus particulièrement les personnes qui ont un système immunitaire plus faible. Pour éviter de se retrouver avec un audiogramme alarmant, il faut agir et prendre les précautions à temps pour stopper les effets néfastes de la perte de l’audition.

Négligences des faits et gestes au quotidien

Des simples attitudes et habitudes inconscientes de notre part provoquent la perte soudaine de l’audition. Les jeunes ont tendance à écouter des sons à niveau élevé sans savoir les risques engendrés par cette manie. Tous types de bruits (chaîne HIFI, lecteur MP3, auto radio, tronçonneuse, scie électrique, concert de rock, etc.) causent des traumatismes à l’oreille interne. La mesure de l’intensité du son se fait par décibel (dB). Une exposition au bruit à plus de 85 dB (seuil de la réglementation OSHA) peut engendrer une perte auditive définitive. Mieux vaut privilégier du matériel de professionnel et baisser le volume.

 

 

Les premiers signes alarmants

Nombreux sont les signes d’avertissements d’une perte auditive que vous n’apercevez pas au quotidien. Si vous n’arrivez pas à suivre des discussions dans les réunions, c’est déjà un signe. Si vous avez tendance à augmenter le volume de votre télé et que les autres s’en aperçoivent que c’est trop fort, c’est aussi un indicateur. Si vous avez des difficultés à bien entendre au téléphone, posez-vous certaines questions. D’autres signes comme des sifflements ou des bourdonnements peuvent se manifester dans vos oreilles. Dans tels cas, réagissez et n’attendez pas la dernière minute pour consulter un professionnel de l’audition. Il vous fera passer différents tests et visualisera votre audition à l’aide d’un audiogramme. Si besoin, il vous enverra vers un prothésiste comme http://www.grandaudition.com.

Solutions : des simples résolutions en soi

Pour éviter toute perte auditive précoce, quelques changements sont faciles à réaliser. Réduisez autant que possible le son de vos chaînes radio, l’auto radio ou le lecteur MP3. Pour les jeunes, évitez une écoute de plus de 30 minutes au casque. Pendant les spectacles et les concerts, se munir d’une protection en mousse et ne pas rester à proximité des baffles. Enfin, ayez l’habitude de dormir dans le calme afin que vos oreilles puissent se reposer en même temps que tout votre corps.

 

Les conséquences des mauvaises postures sur notre santé

Si on nous a toujours appris à nous tenir bien droits, c’est surtout pour soigner notre apparence physique. Il s’avère pourtant qu’en plus de gâcher notre silhouette, les mauvaises postures peuvent avoir des conséquences néfastes sur notre santé. On devrait alors prêter plus d’attention à ce détail qu’on néglige souvent.

Douleurs au niveau de plusieurs endroits du corps

Pour diverses raisons, il se peut qu’on soit obligé de rester debout un long moment ou encore de s’assoir pendant des heures. C’est souvent dans ces cas là qu’on a tendance à adopter une mauvaise posture : dos courbé, épaules et ventre trop en avant. Ces positions vont être la source de plusieurs troubles physiques telles que les douleurs sur différentes parties du corps ainsi que les contractures. La douleur est plus fréquente au niveau de la nuque lorsqu’on adopte la même position pendant un long moment. Une mauvaise posture peut également causer une contracture durable et douloureuse.

Troubles digestifs et risques de lésions

Que ce soit à moyen ou à long terme, avoir une mauvaise posture déclenchera divers troubles sur différentes parties de notre corps. À part les douleurs et les contractures, une mauvaise posture peut provoquer des problèmes digestifs. Les reflux gastriques ou encore les constipations peuvent être les conséquences d’une lassitude au niveau des muscles qui soutiennent les organes digestifs. On peut également citer les risques de lésions. En effet, en adoptant une posture incorrecte, le poids de notre corps est mal réparti. Les risques de lésions vont alors augmenter.

Quelle posture faut-il adopter ?

Étant donné la gravité des conséquences de la mauvaise posture, il serait bien d’apprendre comment bien se tenir en toute circonstance. À commencer par notre position lors de notre sommeil. Lorsqu’on dort, il est recommandé de dormir sur le côté en pliant les jambes. Lorsqu’on est assis, il faut garder le dos bien droit avec les épaules en arrière et les pieds bien à plat sur le sol. Quant à la bonne posture à adopter debout : remonter la poitrine, contracter le ventre et bien répartir le poids sur les deux jambes. Pour finir, en marchant, on doit garder la tête haute, le cou bien droit et ne jamais regarder le sol.