Le métier d’infirmier

L’infirmier travaille en libéral ou dans un établissement hospitalier.. Il établit une relation proche avec les patients et leur fournit les soins nécessaires. Ses fonctions consistent notamment à rétablir l’état de santé du malade en leur donnant un grand soutien psychologique.

 

Les missions de l’infirmier

L’infirmier est chargé de différentes fonctions au sein d’un établissement hospitalier. Selon sa spécialité, il peut être rattaché à divers services. Dans le domaine libéral, il s’occupe également de toutes ces missions. Son rôle se résume en l’assistance du médecin lors des prises de sang et des analyses. Il fournit au patient les traitements médicamenteux sur l’avis du médecin traitant. Il réalise également les piqûres et les transfusions.

 

Autres rôles de l’infirmier

L’infirmier est amené à suivre la progression de l’état de santé du patient. Il prélève la température et la tension du malade et en fait un rapport au médecin. Le réconfort et l’écoute des demandes du patient et de sa famille figurent également parmi ses missions. Il aide le malade à se lever ou à se déplacer pour se rendre aux toilettes ou dans d’autres services.

 

La formation à suivre

Il est préférable pour un étudiant souhaitant devenir infirmier d’être titulaire d’un baccalauréat scientifique. Les meilleures options sont le bac S et ST2S ou sciences et technologie de la santé et du social. Ce métier peut également être exercé avec un bac non scientifique. Après le lycée, le futur infirmier devra intégrer une école préparatoire paramédicale ou passer le concours pour être admis à l’IFSI (Institut de formation en soins infirmiers).

 

Les plantes médicinales à avoir dans son jardin

Que vous possédiez un petit espace en guise de jardin, un grand terrain ou encore un petit mètre carré de balcon, il vous est possible de cultiver vos propres plantes médicinales. Camomille, menthe, verveine… tant de variétés au choix ! Avec leur beauté, leur odeur et leur vertu, quelle plante choisir pour un jardin médicinal ?

Plantes pour traiter les troubles de la digestion

Nombreuses plantes aident à la digestion et soulagent les troubles relatifs à cette sphère. La menthe poivrée (Mentha piperita) est parfaite en platebande, dans la cour ou le jardin. Elle est utilisée en tant que stimulant digestif. Cette herbe est prise en infusion ou en gargarisme. Si vous souhaitez un jardin plus tendance, optez pour la camomille, le coquelicot et la verveine odorante. Ce dernier pousse facilement. Il sert à traiter les douleurs épigastriques et les troubles mineurs du sommeil.

 

 

Plante parfumée pour les rhumes et la toux

Beaucoup de plantes peuvent être utilisées pour prévenir et même guérir les problèmes respiratoires. Pouvant être planté en pot ou dans un jardin simple, le thym soigne la toux et le léger mal de gorge. Si vous disposez d’un grand jardin, préférez l’eucalyptus. Cet arbrisseau ornemental demande peu d’entretien. Il est réputé pour dégager les bronches et calmer la toux. Vous pouvez aussi vous en servir comme antiseptique. Efficace contre l’asthme, le plantain est une plante vivace pouvant être cultivée en pot, en plantation isolée ou en bordure.

Les plantes pour le bien-être psychologique

Certaines plantes ont la propriété de réguler les émotions. Parmi elles, il y a la verveine citronnelle. Cet arbuste est parfait pour les jardins ou en pot. En infusion, ses feuilles peuvent être utilisées en cas de nervosité et de stress. Quant à la lavande, elle permet de soigner la nervosité et l’anxiété. En décoction, les racines de réglisse agissent sur le corps comme un catalyseur, réduisant les sensations d’anxiété. La camomille est très prisée pour son effet calmant.